Lady Jamila Shaftesbury!!!!!!

Publié le par joe

lord2.jpgJe vous livre cette histoire veridique d'une Tunisienne ex call girl devenue comtesse pour une courte durée semblet-il.  Tout commence en 2003 quand l'aristocrate anglais Anthony Ashley-Cooper, dixième comte de Shaftesbury, riche et fringant sexagénaire, vient de convoler, en troisièmes noces, avec Jamila M'Barek, née en Tunisie, de trente ans sa cadette. Elle a été escort-girl en Suisse avant de devenir « hôtesse » dans les boîtes de nuit de la Côte d'Azur.  Au passage, il lui offre un appartement à Cannes, un moulin dans le Gers et devient comtesse. Elle est une lady.
Et puis le conte de fées s'effiloche peu à peu. Une Nadia, ­rencontrée elle aussi à Cannes, dans un établissement de nuit tout proche de la Croisette, entre à son tour dans la vie du lord. Il ne croit plus qu'en elle, il veut l'épouser. Il divorcera donc, c'est décidé. Mais Jamila n'a aucune envie de renoncer à sa vie, à son confort, à son statut....
Le 6 novembre 2004, on aperçevra le lord pour la dernière fois à la sortie de l'hôtel Noga Hilton de Cannes où il a passé la nuit. On ne retrouvera son corps qu'au mois d'avril 2005, abandonné dans un fourré au bord de la ­route, à Théoule-sur-Mer. 
Fin septembre 2005 et en  vous epargnant les details de l'enquete , Mohammed le frere de Jamila confirmera avoir une violente dispute avec le lord qui a mal tourné. Mohammed sera donc jugé pour « homicide volontaire avec préméditation », c'est-à-dire assassinat. Jamila, elle, répondra de « complicité ». Elle n'a pas cessé de nier. Ni de signer de son nom d'épouse : Jamila Shaftesbury 
Triste fin pour Jamila qui malgré ses fréquentations aristocrates a retrouvé ses implusions "arabes" à l'image d'un certain zidane....

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Il parait qu'elle etait aussi la maitresse du champion de tennis Borg
Répondre
S
elles sont fortes ces tunisiennes !!<br /> Fortes mais stupides !
Répondre